Gilles Céron et sa Monza Imsa dans Nitro 257

chevrolet-chevy-monza-1976-le mans-ceron-imsa-1En 1976, année du bicentenaire de l’indépendance des Etats-Unis, quatre américaines sont invitées par l’Automobile Club de l’Ouest à courir aux 24 Heures du Mans : une Dodge Charger (voir article historique de 6 pages dans Nitro 220), une Ford Torino, une Corvette et une Chevrolet Monza. Pas d’exploit notable, loin de là, mais aujourd’hui ces voitures sont entrées dans la légende et font rêver les passionnés. Ces quatre modèles sont éligibles pour participer au Mans Classic, qui se tient tous les deux ans sur le circuit de la Sarthe. Gilles Céron, de Vintage Garage, à Olivet (Loiret), a reconstruit une réplique de la Monza de 1976. A l’époque, c’était une voiture de la catégorie Imsa, et il en a respecté scrupuleusement toutes les caractéristiques pour pouvoir obtenir son passeport technique historique.

chevrolet-chevy-monza-1976-le mans-ceron-imsa-2De la Monza d’origine ne subsiste que la cellule centrale, qui est soudée sur un chassis en tubes rectangulaires cintrés. Le moteur est un 358 ci spécial course de presque 800 ch, et la Monza a déjà été chronométrée à 319 kmh dans la ligne droite des Hunaudières. Gilles Céron participera à son volant à l’édition 2012 du Mans Classic, qui aura lieu du 6 au 8 juillet prochain. En attendant, lisez dans Nitro 257 l’article de 6 pages qui lui est consacré, avec un texte de Jacques Furet et des photos de Christian Bedeï prises, comme celles-ci, à la fin de l’été dernier sur le circuit de Spa.

chevrolet-chevy-monza-1976-le mans-ceron-imsa-3