Nouvelles coques neuves Mustang 65 et 67

Dynacorn, le spécialiste de la pièce de repro pour muscle car, vient de lancer deux nouvelles coques de repro pour Mustang. Les convertibles 65 et 67 sont maintenant disponibles, avec la bénédiction du département Restoration Parts du groupe Ford. (texte Claude Lefebvre, photos FoMoCo)

Ford-licensed 1965 Mustang Convertible Body ShellLe 1er novembre dernier, au Sema Show, Ford lançait les coques neuves de cabriolet Mustang 1965 tamponnées officiellement « Bon pour le service » par Ford Restoration Parts. « La Mustang 1964-66 est la plus restaurée des voitures de collection, mais le nombre de coques d’époque diminue chaque jour, explique Dennis Mondrach, directeur du département des licences chez Ford Restoration Parts. La plupart des Mustang originales qu’on peut encore trouver dans les casses sont rouillées ou accidentées au delà de tout espoir de réparation. Ces nouvelles coques sont faites de métal neuf et sont assemblées au moyen de techniques modernes de soudure. Elles sont traitées contre la corrosion, et après ajustages et préparation de surface, elles sont prêtes pour la mise en peinture et l’assemblage final. » En fonction de l’accastillage, les finitions et les motorisations, ces coques conviennent à la restauration ou à la reconstruction de Mustang 64 ½, 65 ou 66. Et en décembre, ce sont les coques de cabrio Mustang 67 qui viennent d’arriver sur le marché (ci-dessous).

1967 Ford Mustang Convertible rearSelon l’état de sa Mustang, il peut être plus intéressant de remplacer toute la coque, plutôt que de dépenser temps et argent à la réparation des tôles percées. On peut transférer toutes les pièces de sa Mustang originale sur ces caisses neuves, et les pièces nécessaires à la construction d’une voiture neuve sont pratiquement toutes disponibles en repro via le site www.fordrestorationparts.com.

1967 Ford Mustang Convertible front
« Si Ford accorde une licence sur une pièce, c’est que le fournisseur a atteint ou dépassé la qualité, la précision de fabrication et la finition de la pièce originale, poursuit Mondrach. Afin que davantage de Ford classiques continuent de rouler, Ford donne aux fabricants de pièces de repro l’accès aux croquis techniques, aux bleus et aux spécifications de ses pièces. » « Ces caisses de Mustang 65 et 67 sont fabriquées avec un acier de meilleure qualité que les originales, affirme Jim Christina, le vice-président de Dynacorn International, la société à qui Ford a accordé la licence de fabrication (voir article dans Nitro 255). Nous nous servons d’un acier moderne d’un grade utilisé mondialement dans l’industrie automobile, plus résistant que celui de l’époque, et l’assemblage est fait avec davantage de points de soudure. » Le prix de ces coques, équipées de leurs portières et de leur coffre mais sans capot et sans ailes avant, démarre à 15.000 dollars. Disponibles immédiatement, ces caisses complètent l’offre en caisses de Mustang classiques, qui comprenait déjà les fastbacks 1967-68 et 1969-70. Il n’y a pas de distributeur en France, mais vous pouvez vous adresser au Québec chez Groupe Network, où on connaît Nitro et où vous accueillera en français.
Cet article est paru dans Nitro 256 de février-mars 2012. Pour un reportage de 5 pages sur la construction des coques de muscle cars de repro dans les ateliers taïwanais de Dynacorn, consultez Nitro 255.