1964 : une Studebaker Avanti à Bonneville (+ vidéo)

En 1964, Studebaker envoie une Avanti traverser les Etats-Unis en long et en large pour promouvoir sa fiabilité, et la solidité des pneus Sears Allstate. Sa dernière étape : Bonneville, où Andy Granatelli lance sur le sel des Studebaker à la conquête de records de vitesse pure. (texte Claude Lefebvre, article paru en rubrique Zoom dans Nitro 252)

studebaker-avanti-bonneville-1964-searsLancée pour l’année-modèle 1963, la Studebaker Avanti possède des lignes peu conventionnelles, dues aux studios Raymond Loewy. La marque de South Bend organise plusieurs opérations de promotion en sa faveur. Une Avanti 64 (numéro de série R4938), prise au hasard sur la chaîne de montage le 10 août 1963, est équipée de pneus Sears Allstate du commerce. Conduite par le journaliste Bill Carroll et les pilotes Paula Murphy et Barbara Nieland, elle quitte Los Angeles le 23 août et atteint New York 49 heures et 38 minutes plus tard, toutes limitations de vitesse respectées. Elle repart pour San Diego, où elle arrive au bout de 52 heures et 9 minutes. Pour enfoncer le clou, elle relie Tijuana (frontière mexicaine) à Vancouver (frontière canadienne) en 29 heures 9 minutes, effectuant le trajet retour en 23 heures 38 minutes. Elle retrouve ensuite sur le Lac Salé de Bonneville une flottille d’autres Studebaker, menées par le pilote Andy Granatelli (tête nue, appuyé contre le montant de pare-brise) pour une campagne de records de vitesse pure. Granatelli mène à 236 kmh l’Avanti Sears Allstate propulsée par son moteur V8 type R2 de 289 ci à compresseur. Il reviendra en octobre de la même année battre d’autres records avec d’autres Studebaker (vidéo et publicités ci-dessous).

Image de prévisualisation YouTube

 

studebaker-avanti-bonneville-1964-pubs

Les commentaires sont fermés.