Technique rod : disques dans tambours de Buick

tambours-00-ouverture3091.jpgSur le Ford 32 de Marc Moreau, Eddy Torres s’est servi de tambours de Buick pour donner un aspect traditionnel à un jeu de disques avant Wilwood. Voici les dessous de l’opération. (complément à l’article « Superstoppers » paru dans Nitro 237 de décembre 2008-janvier 2009, texte Claude Lefebvre, photos Eddy Torres).

Le principal problème de freinage que les premiers hot-rodders ont eu à résoudre était celui du replacement des systèmes mécaniques à câbles ou à tringles de leurs Ford par des systèmes hydrauliques. En effet, très conservateur, Ford n’est passé aux freins hydrauliques qu’en 1939, longtemps après ses principaux concurrents. Heureusement, standardisation aidant, les fusées Ford acceptent aussi bien les flasques et tambours hydrauliques que les flasques et tambours mécaniques. Il suffisait donc de substituer les premiers aux seconds, d’installer un maître-cylindre et des lignes de lockheed, et hop, freinage hydraulique !
En 1958, Buick équipe ses voitures de tambours en alu, plus légers que les tambours en fonte traditionnels, et dont les ailettes permettent un meilleur refroidissement. Les hot-rodders ne mettent pas longtemps à s’apercevoir que ces tambours sont très faciles à adapter sur les fusées et les moyeux Ford, et confèrent à leurs voitures un freinage plus efficace et plus endurant. Les tambours à ailettes ayant été utilisés par Buick jusque loin dans les années 60, la matière première est encore relativement abondante, avec deux configurations : 45 grosses ailettes comme ici, ou 90 ailettes fines (moins joli mais plus efficace côté dissipation de chaleur).
Lors de la reconstruction du roadster 32 de Marc Moreau chez T’Eddys Cars, Eddy Torres a choisi de conserver des freins à disques à l’avant, mais de leur donner un look plus traditionnel en les camouflant dans d’authentiques tambours de Buick. Voici un résumé des opérations. Toutes ces photos sont extraites de l’énorme quantité de clichés qu’Eddy envoie régulièrement à ses clients pour leur montrer l’avancée des travaux sur leurs autos.

tambours-01-matière-première-2081.jpg1 Ci-dessus, voici la matière première : un tambour de Buick premier type, avec ses grosses ailettes. Ils ont été utilisés de 1958 à 1965 environ. On les trouve sur les berlines tourisme, et plus tard aussi sur les Riviera. Le moyeu (à droite) a été dériveté et déposé : il ne sert pas.

tambours-02-tournage-extérieur-205.jpg2 Allié à un polissage extérieur (long et fastidieux…), le surfaçage de la portée extérieure permet d’avoir un aspect impeccable, aucun problème anti-mécanique, et de travailler avec des pièces propres.

tambours-03-le-kit-211.jpg3 Les pièces qui vont servir au montage : les tambours de Buick, un jeu neuf de disques et d’étriers Wilwood prévu pour les fusées de Ford de 1937 à 1948, et des plateaux de freins hydrauliques de Ford 1946 servant à masquer l’arrière de l’installation (des plateaux de freins mécaniques 1937-38 auraient probablement fait l’affaire).

tambours-04-intérieur-217.jpg4 L’intérieur du tambour. Le ferodo est serti dans le diamètre intérieur du tambour. Ici, non seulement il n’y en a plus besoin mais Eddy s’aperçoit que pour faire passer les étriers, il faut le supprimer. Il faut aussi supprimer la petite lèvre intérieure anti-poussière, qui gêne le montage des plateaux de freins de Ford 46 (modif classique).

tambours-05-tournage-intérieur-213.jpg5 Plusieurs passes au tour permettent de faire de la place pour les étriers en supprimant le ferodo et en égalisant le fond du tambour. L’épaisseur de la matière restante n’est pas critique, puisque le tambour est maintenant purement décoratif et ne subit plus de contraintes mécaniques.

tambours-06-présentation-disques-215.jpg6 Le système complet installé sur des fusées neuves de Ford 37-48 fournies par Joris (Naughty Boys) prend place sans problème à l’intérieur du tambour.

tambours-07-présentation-tambour-209.jpg7 Les Buick 58 possèdent un entraxe GM courant. Les moyeux Wilwood étant d’origine percés de trous correspondant à plusieurs entraxes courants, il n’y a pas besoin de les repercer, ni de repercer les tambours. Mais il faut tout de même ovaliser les trous du tambour car l’entraxe Chevy est de 4,75’’ et celui des Buick est de 5’’. Il faut ensuite usiner un épaulement sur le moyeu Wilwood pour que le tambour soit exactement centré (il y a d’ailleurs un épaulement d’origine sur le moyeu Buick, voir photo 1 de cet article).

tambours-08-tambours-arrière-218.jpg8 Les plateaux arrière de Ford 46 ont été découpés pour être positionnés sur les fusées sans gêner les étriers.

tambours-09-écopes-223.jpg9 Eddy fabrique en tôle pliée et soudée des caches qui camouflent complètement les étriers. Il les complète ensuite par des écopes qui dirigent un flux d’air frais sur les disques.

tambours-10-montage-prêt-220.jpg10 Les deux ensembles sont prêts à être montés sur l’essieu rigide du 32. Il a fallu légèrement réduire au tour la taille des ailettes pour que les roues American Racing puissent se monter sans problème. Pour le rendu final, Eddy a passé les parties creuses à la microbilleuse.

tambours-11-montage-sur-la-voiture-309.jpg Les deux kits avant sont montés sur le roadster. Ils sont parfaitement assortis à l’essieu rigide maintenu par des tirants en épingle à cheveux, aux gros phares et au capot européen à louvers (les louvers sont entourés d’une nervure héritée du modèle A, qui n’existe plus sur les 32 américains).

tambours-12-train-avant-310.jpg12 Les freins à disques et leurs habillages sont parfaitement intégrés au train avant, et logés bien à l’intérieur des roues American Racing Salt Flats en 7×15 garnies de pneus Cooper Cobra en 195/60.

SOURCES

T’EDDYS CARS ORIGINAL. Eddy Torres, fabrication de rods et customs, modifications, restaurations. Route de Villers, 14430 Dozulé. Tél : 02.31.23.48.49, mail : ted-torres@wanadoo.fr. Site : www.teddys-cars.com.
NAUGHTY BOYZ. Pièces détachées pour rods, modifications. Joris Wergauwe, rod & kustom shop. Nieuwstraat 79, 8560 Wevelgem, Belgique. Tél / Fax : 32/56.32.31.23. Email : joris.vergauwe@pandora.be. Site : www.naughtyboyz.be.