En 1933, Cadillac présente un concept car V16 aérodynamique

En 1933, L’Exposition Universelle de Chicago donne aux constructeurs américains l’occasion de présenter leurs réalisations les plus modernes. Cadillac expose ce coupé aux lignes profilée, mu par le fameux moteur V16 qui propulse sa gamme haute (texte Daniel « Zoot » Dimov, photos GM, article paru dans Nitro 236).

1933 Cadillac Aerodynamic Coupe

Cadillac V16 sport phaeton 1931

Cadillac V16 sport phaeton 1931

Conçue dans l’euphorie des années 20, la Cadillac V16 était destinée à devenir le vaisseau amiral de la GM. Sa commercialisation en pleine crise économique va lui être fatale. Si ses ventes sont encore honorables en 1930 avec 3250 exemplaires, elles plongent dès l’année suivante dans des profondeurs abyssales. 1933 ne voit que 125 Cad V16 sortir d’usine.

Mais parmi elles, on compte un modèle très spécial, le coupé aérodynamique destiné à accueillir les visiteurs du pavillon de la firme à l’Exposition Universelle de Chicago. Moins révolutionnaire que le prototype Briggs, la Dymaxion ou même la Pierce Arrow Silver Arrow, cette Cadillac obtient cependant un grand succès auprès du public. Plus dynamique qu’aérodynamique, son dessin est un pur chef d’œuvre. Son capot démesuré, son large pare-brise à la ligne en V très accentuée, sa ceinture de vitres latérales rabaissée, ses ailes et sa poupe profilées sont une réussite remarquable. Au delà de sa ligne admirable et de son gabarit plus que respectable, cette Cadillac unique est surtout un concept-car, car Harley Earl et son équipe ont l’intelligence d’y mélanger une calandre, des phares, des pare-chocs, une mécanique et un chassis de série, avec d’autres éléments totalement innovants qui apparaîtront sur les Cadillac des années à venir. Ainsi, les ailes profilées aux formes bombées, le toit entièrement métallique et l’orifice de remplissage du réservoir d’essence caché dans un feu arrière sont déjà présents sur cette voiture. Cette Cadillac est aussi pourvue d’un coffre non séparé de la carrosserie, mais il abrite la roue de secours, volontairement placée à l’intérieur afin de mettre en exergue l’aérodynamique du profil.

Les modeleurs sculptent les formes de la carrosserie dans de l’argile : une étape indispensable durant la conception d’un prototype, qui permet de visualiser la future voiture à l’échelle 1.

Basé sur le chassis de 3,92 m d’empattement, le coupé est propulsé par le V16 à soupapes en tête produit entre 1929 et 1937 et développant 165 ch à 3400 tours et 44,16 m/kg de couple. La boîte mécanique à 3 rapports synchronisés pouvant recevoir un overdrive est reliée à un pont d’un rapport de 4,31 à 1. Après l’exposition, cette Cadillac est utilisée par William Knudsen, vice-président de GM, qui la vend en 1934 après avoir pris livraison du premier modèle de coupé fastback V16 de série. Une série très limitée puisque selon les sources, seuls huit ou une vingtaine de modèles seront produits entre 1934 et 37, avec une face avant redessinée.

Une fois construit, le coupé aérodynamique Cadillac V16 pose à l’extérieur du centre de styling GM pour une photo destinée aux communiqués de presse.

Les commentaires sont fermés.