La Salle 1934 : un style d’avance (+ vidéo)

Certains diront : « Quelle belle base de rod ! » Euh… ça, c’est sûr, mais il doit en rester tellement peu qu’il vaut mieux les laisser tranquilles. Nous parlons là des La Salle 1934, en particulier des convertibles. (texte Claude Lefebvre, photos GM, article paru dans Nitro 229 d’août-septembre 2007).

Cadillac LaSalle 1934En 1927, Cadillac lance la sous-marque La Salle destinée à boucher le trou séparant la marque de prestige de la GM des autres marques moins luxueuses que sont Buick et Oldsmobile. Les La Salle sont pratiquement des Cad dépouillées et rebadgées et il est question de supprimer la marque après 1933. Mais Harley Earl redessine pour 1934 de très élégantes carrosseries, à empattement plus court, qui partagent leur caisse et leur 8 en ligne à soupapes latérales de 3,9 litres avec les Olds de la même année. Stylistiquement, avec leurs phares oblongs suspendus de part et d’autre d’une calandre très haute et fine, leurs évents de capot circulaires et leurs ailes avant très enveloppantes, Les La Salle sont en avance de plusieurs années sur la concurrence (cela n’empêchera pas la marque de disparaître à la fin de l’année-modèle 1939). Quatre carrosseries se partagent la gamme, dont le splendide convertible ci-dessus, alors facturé 1695 dollars.

Cadillac La Salle pace car 1934Ce n’est ni la première ni la dernière fois qu’une La Salle est choisie comme pace-car (ou pacemaker, comme on dit alors) pour lancer les 500 Miles d’Indianapolis. Un roadster Series 303 a déjà rempli cet office en 1927, piloté par Willard « Big Boy » Rader. Ce pilote a couru les 500 Miles en 1912 (il a fini 9e) et en 1914 (finissant 18e). Dix ans plus tard, en 1937, ce sera le tour d’un convertible Series 50 avec Ralph De Palma (le vainqueur des 500 Miles 1915) aux commandes. Mais sur cette photo, nous sommes en 1934, et « Big Boy » Rader a repris du service. A la fin de la course, Eddie Rickenbacker, l’as aérien de la Seconde Guerre mondiale (qui a racheté le speedway d’Indy en 1928), va prendre place sur le siège passager pour participer à la parade.

Dans la vidéo ci-dessous, Leslie Kendall, conservateur du Musée Petersen à Los Angeles, nous fait découvrir un cabrio La Salle 34 retrouvé en Argentine (volant à droite) et restauré, qui a participé à l’exposition Streamlined Fashion and Automobiles.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=jutGRRCG8Cw[/youtube]