HHR Turbo Ecotec sur le sel de Bonneville

 hhr-bonneville-record-00-start.jpgEn cette année 2006, pour la troisième saison consécutive, la GM a choisi de faire la promotion de ses moteurs Ecotec en lançant sur la piste de Bonneville plusieurs voitures ainsi équipées. Parmi celles-ci, ce Chevrolet HHR construit par So-Cal (texte Claude Lefebvre, photos GM, article paru dans Nitro 220 de février-mars 2006).

hhr-bonneville-record-01-chasssis-mock-up.jpg
Le chassis tubulaire avec le positionnement à blanc du 4 cylindres Ecotec central avant et des panneaux de coque.

Pour ses campagnes de vitesse pure à Bonneville, la GM a tout d’abord mis en avant des modèles Saturn (la Ion et un lakester spécialement construit), puis un coupé Chevy Cobalt. Cette année, la vedette est le nouveau HHR, dont le design rétro inspiré du Suburban 1949 en fait un concurrent direct du PT Cruiser.
Le HHR de Bonneville est un modèle de série prélevé sur les chaînes de l’usine de Ramos Arizpe, au Mexique. Pour en optimiser l’aérodynamique, il a été choppé de 18 cm par les spécialistes du légendaire speed shop californien So-Cal, qui ont également construit un chassis-cage tubulaire à l’empattement rallongé de 10 cm. Dans le HHR de série, le moteur 2 litres Ecotec, monté transversalement, actionne les roues avant. Dans la version Bonneville, il est installé longitudinalement en position centrale avant, une boîte Jerico et un pont arrière Quick Change s’occupant de la propulsion. Le turbo avec échangeur et l’alimentation au méthanol lui confèrent une puissance de 1000 cv et un couple énorme de 82 mkg.

 hhr-bonneville-record-02-chassis-bare.jpg
Le chassis reçoit les éléments mécaniques : suspension avant McPherson, 4 cylindres 2 litres turbo, boîte Jerico à commande pneumatique et pont arrière Quick Change.

Au cours de la Bonneville Speed Week, qui s’est déroulée sur la croûte de sel de l’Utah en août 2005, le HHR n’a pas pu donner la pleine mesure de ses moyens, l’inondation de la piste ayant stoppé les festivités trop tôt. La GM s’est consolée avec le record enregistré par le lakester Ecotec à la vitesse de 189,205 mph, soit 304,43 kmh. Pas mal, pour un 2 litres… De nouvelles tentatives étaient prévues pour les World Finals d’octobre 2005, mais ceux-ci ont été annulés car il y avait encore de l’eau sur la piste. Rendez-vous donc à l’été 2006.

 hhr-bonneville-record-03-turbo.jpg
Le turbo est logé contre le flanc droit du moteur, l’échappement est on ne peut plus direct.
 hhr-bonneville-record-04-quarter-panel.jpg
Pour gagner en aérodynamique, la hauteur du HHR a été réduite à 131 cm grâce à un sévère top chop entraînant un important travail de carrosserie sur les panneaux d’origine.
hhr-bonneville-record-05-clay-hood.jpg
Le masque avant est réalisé d’une pièce en polyester. Le façonnage du capot en clay permettra de fabriquer un moule.
 hhr-bonneville-record-06-body-finishing.jpg
La finition de la carrosserie. Notez l’échappement dans la porte avant droite et la hauteur des fenêtres façon meurtrières.
 hhr-bonneville-record-07-painted-doors.jpg
Mise en peinture des panneaux de carrosserie aux couleurs So-Cal.
 hhr-bonneville-record-08-interior.jpg
Le moteur occupant l’emplacement des sièges avant, on accède au poste de conduite du HHR par les portes arrière.
 hhr-bonneville-record-09-brake.jpg
Les gros freins à disques avant possèdent des étriers alu deux pistons. Les dessous d’ailes sont carénés pour limiter les turbulences.
 hhr-bonneville-record-10-pilot-team.jpg
Une partie du team Chevrolet de la campagne 2006.
hhr-bonneville-record-11-bonneville-cars.jpg
Les quatre véhicules utilisés pour la campagne 2006 : les deux coupés Cobalt encadrant le HHR, et le roadster Ford 34.
 hhr-bonneville-record-12-rear-view.jpg
Le HHR utilisé à Bonneville n’a plus grand chose à voir avec la voiture de série, sinon la silhouette et le bloc moteur, mais son succès et son côté photogénique attirent l’attention du public sur le modèle et sa motorisation.
 hhr-bonneville-record-13-push-start.jpg
A Bonneville, les départs des catégories hautes se font poussés.
 hhr-bonneville-record-14-parachute.jpg
En fin de run, le pilote ralentit la machine à l’aide des parachutes installés dans le hayon arrière fabriqué spécialement. Pas inutile quand on roule à 360 kmh.

 hhr-bonneville-record-15-towed-return.jpg

Tous les deux mois, retrouvez dans Nitro le meilleur de l’américaine, du rod et du custom.