Cadillac Cyclone concept car 1959

Le concept car Cyclone de Cadillac est le dernier conçu sous la direction d’Harley Earl. Il est certainement le plus délirant de tous, mais aussi le plus visionnaire. (texte Daniel « Zoot » Dimov, archives GM, article paru dans Nitro 220 en rubrique Zoom.)

1959 Cadillac Cyclone Motorama Dream Car 1Avec son styling d’avion de chasse à roulettes, la Cadillac Cyclone avait de quoi impressionner lors de sa présentation sur le circuit de Daytona, en février 1959. Cette Cyclone représente à elle seul l’archétype de la « Voiture de l’An 2000 » qui a hanté les rêves de notre enfance. Jamais les lignes d’une automobile n’ont été si proches de celles d’un chasseur à réaction. Et ce n’est pas que pour faire joli. Comme sur les vrais avions, les « nez » peints en noir abritent deux radars. L’un permet de détecter tout ce qui traîne sur la route et vient à la rencontre de la Cyclone. Des avertisseurs visuels et sonores informent le conducteur de leur position par rapport au véhicule. Si ce système ne fut pas testé à l’époque, le second a été expérimenté avec succès. Il est capable de conduire la voiture automatiquement en suivant un signal émis à partir d’un câble coulé dans le revêtement de la chaussée.

1959 Cadillac Cyclone concept car 2Les portières donnant l’accès à l’habitacle coulissent par une simple pression sur un bouton. Le toit transparent se lève et se range dans la partie arrière, où il repose sur un coussin pneumatique lui évitant de se casser sous l’effet des vibrations. Cette verrière est, dans sa partie interne, recouverte d’une fine couche d’argent destinée à réfléchir les rayons solaires afin de ne pas transformer l’habitacle en serre. Le Cyclone est propulsé par le V8 de 390 ci et 325 ch issu des Cadillac de série. Il est accouplé à une boîte automatique 3 rapports Hydra-Matic, qui envoie la puissance aux roues arrière par l’intermédiaire d’un double différentiel, lui apportant au total 6 rapports. Ceux-ci peuvent être engagés manuellement par le levier de sélection. Longue de 5 m mais haute de seulement 1,12 m avec son toit en place, le Cyclone possède aussi 4 phares escamotables (sous le capot). Les embouts chromés en bas des ailes avant sont… les sorties d’échappement…
Le toit transparent escamotable et les portières coulissantes sont aujourd’hui devenus courants sur les voitures de série, Cadillac propose sur certains modèles un système de vision nocturne par infrarouges, et le guidage automatique par la chaussée est en passe de devenir une réalité.
En haut, la Cadillac Cyclone dans sa version actuelle, gris métallisé, avec les ailerons rognés, d’autres enjoliveurs que ceux d’origine, et sans sa verrière. Ci-dessus et ci-dessous, la Cyclone dans sa première version, peinte en blanc nacré, avec, sur les ailerons, les insignes du GMAT (G.M. Air Transport).

cadillac-cyclone-concept-1959-rear